jeudi 29 mai 2008

Les crapules.tv se font Jean Charest

0 commentaires

Crapules


Jean-Claude Gélinas de Crapules.TV se paie la tête de Jean Charest

À voir!

mardi 27 mai 2008

Regardez-vous encore la télévision sur le cable?

4 commentaires

C'est la question que posait Josh Catone aujourd'hui aux lecteurs de ReadWriteWeb.

Personnellement, je n'écoute presque plus la télévision traditionnelle au profit de la lecture de blog et de la webtélé. Quand je l'écoute, c'est souvent au lit avant de m'endormir et je m'en tiens à Discovery Channel et Canal D... Un divertissement de dernier recours quoi!

C'est à mon tour de vous poser la question. Regardez-vous encore la télévision sur le cable? Si non, pourquoi? Par quoi l'avez-vous remplacer? La webtélé y a-t-elle un rôle à jouer?

Vous pouvez répondre à la question directement dans le petit sondage situé dans la barre de navigation et laisser un commentaires sur le billet, question d'en discuter ensemble.

La cote Dubé-Webtélé

2 commentaires



Lorsque j’ai publié l’article « 10 erreurs que font les webtélés québécoises », Visant Le Guennec (producteur d’Inspector Bronco) avait lancé à la blague qu’il ne marquait pas beaucoup de point dans l’échelle Dubé/Webtélé.

J’ai donc décidé de le prendre au mot et commencer à utiliser cette « cote » afin d’évaluer un par un les projets webtélés du Québec.

Après quelques petites modifications, voici les 10 critères que j’utiliserai lors de mes évaluations. À noter que ceci est un moyen d’évaluer le potentiel promotionnel et marketing d’un projet et non une évaluation de mon appréciation du contenu comme tel.

1. Présence de fils RSS
2. Qualité du placement publicitaire
3. Interactivité
4. Possibilité de placer un commentaire
5. Présence d’outils de partage
6. Présence d’un blog ou micro-blog
7. Ergonomie et design
8. Promotion et relation publique sur les différents outils sociaux
9. Programmation constante et régulière
10. Présence du producteur dans la blogosphère

Évidemment, je vous prie de prendre tout ça avec modération. C’est un moyen pour moi de définir des balises et non pas de « détruire » un projet. Au contraire, mon but sur ce blog a toujours été de faire la promotion des webtélés québécoises et d’en aider ses producteurs.

Une première évaluation devrait suivre dans mon prochain billet

dimanche 25 mai 2008

Friendfeed + Timeline = Dipity

3 commentaires

Le titre dit tout. Merci à Heri pour la découverte

Dipity

mercredi 14 mai 2008

Cape Cod

0 commentaires


1
Originally uploaded by kevinblahh

mardi 13 mai 2008

Les américains à notre secours?

1 commentaires



Zelaurent bloguait cette semaine à propos de Hulu, la plateforme de diffusion vidéo de NBC et News Corp. qui laisse présager qu’ils seront bientôt ouvert au public international.

C’est en premier lieux une excellente nouvelle pour les utilisateurs d’ici et d’ailleurs. Dans mon cas, c’est sans aucun doute ce qui va me plonger dans des séries comme Heroes et The Office.

Deuxièmement, j’y vois quelque chose de très bénéfique pour l’industrie de la webtélé au Québec. Pourquoi? Parce que cela va assurément ouvrir les yeux de plusieurs personnes sur le potentiel de rendre disponible sont contenu sur internet.

Je n’irai pas jusqu'à dire que Radio-Canada va mettre tout son contenu gratuit sur le web mais que croyez vous que TVA/Canoë vont faire en voyant tout cela, eux qui ne rendent à peine quelques clips disponibles sur leurs sites? Comment va réagir RDS qui ont osé nous proposer le hockey sur le web aussi dispendieux qu’un abonnement au câble? Que va penser les gens avec du gros capital de disponible pour les compagnies d’ici?

Ils vont se poser des questions!

Et ça, ce serait un excellent début dans une industrie où certains diffuseurs majeurs voient toujours l'internet comme une menace et non un défi.

Alors, si ça prends nos « gros » voisins du sud pour brasser la cage, qu’ils la brasse la cage. Au Québec, nous avons tendance à attendre l’approbation de nos voisins moins frileux. Alors c’est comme si Hulu s’apprêtait à dire : « C’est beau le Québec! L’eau n’est pas trop frette, vous pouvez sauter! »

Je délire un peu mais vous me suivez?

mardi 6 mai 2008

David Prager (Revision3) en entrevue sur Intruders.tv

1 commentaires

Le co-fondateur du réseau Revision3, David Prager a donné une entrevue à Intruders.tv. Ils nous jase de l'avenir de la webtélé. À voir!

lundi 5 mai 2008

La réponse d'Arpin à Petrowski à propos de la webtélé

0 commentaires




Samedi dernier, Nathalie Petrowski écrivait un article sur la webtélé. Elle y jetait un regard plus ou moins réaliste de cette industrie en pleine explosion. Dominic Arpin s'est vite empressé de rectifier certains points.

Salut Nathalie. J’ai lu avec beaucoup d’intérêt votre chronique de samedi sur la webtélé. Comme vous allez le découvrir, je suis un fan fini de ce nouveau mode de diffusion et des promesses qu’il recèle. Même si je suis d’accord que tout reste à faire ici, je me dois de rectifier l’affirmation selon laquelle «les contenus produits ici exclusivement pour le web se comptent sur les cinq doigts de la main.»

Depuis maintenant près de deux mois, je m’amuse à faire un compte rendu hebdomadaire des nouveaux épisodes de webtélé québécois sur mon blogue. J’ai appelé ça WebTV Hebdo…

Vous trouverez mes textes ici : http://www.dominicarpin.ca/tag/webtv-hebdo

Vous verrez que des webtélés intéressantes il y en a plus que ce que vous croyez, et ce, dans tous les genres. Je vous suggère notamment d’aller jeter un oeil sur Les Crapules, Vox Pop Montréal, Bombe.tv, J’adopte un pays et l’excellente Take me back, une série en anglais réalisée par deux Montréalais. Il y a aussi Bitchen Kitchen, Bob le chef, Galacticast, Marc Tardif sans oublier Les Germaines que vous connaissez déjà.

Bref, il n’y a pas que les Têtes à claques et le Cas Roberge. Cela dit, le financement de la webtélé au Québec demeure un sacré problème pour tous les créateurs, et tant que les annonceurs ne seront pas au poste, vous avez raison de dire que «ceux qui s’inquiètent de voir la webtélé prendre le contrôle du monde et tuer progressivement la télévision conventionnelle peuvent dormir en paix.»

Je reste cependant optimiste et je pense que dans un avenir rapproché la webtélé québécoise va se distinguer par son originalité et sa qualité au même titre que sa grande soeur du petit écran.

Selon-moi, contrairement à ce que Mme Petrowski avance, je ne crois pas que les artisans de la télé traditionnelle ont de bonnes raisons de si bien dormir sur leurs deux oreilles. Il vrai de dire que le modèle économique pour ce média est pratiquement inexistant pour l'instant mais au rythme où les nouveaux médias évoluent, je crois que certains pourraient être très surpris.

Si 10 webtélés seront créé en 2008 et en additionnant à ça celles déjà existantes, je ne serait pas surpris qu'on est droit à 50 voir 100 productions de qualités d'ici 5 ans. On s'en reparle d'ici là :)

vendredi 2 mai 2008

La webtélé au-delà du web, Inspector Bronco nous fait une scène

1 commentaires

Il y a généralement deux types de webtélé au Québec. Il y a les émissions originales produites de manière indépendante et qui cherche tant bien que mal à développer un modèle de revenu rentable (Ex : bombe.tv, le cas roberge, etc). Il y a aussi les émissions complémentaires à un produit déjà existant qui n’ont comme objectif que de mousser quelque chose de plus important (Ex: Affaires.tv, Canoe.tv, etc).

Dans les deux cas, rare sont les productions qui poussent leur concept hors des limites du web. Il y a eu bien sure les « Tête à claques » qui dans un élan de folie ont sortit un nombre incroyable (voir ridicule) de produits dérivés, que ce soit des boissons gazeuses aux contours de plaque d’immatriculation jusqu’aux ouvre-bouteilles. Vous ne serez pas surpris d’apprendre que cette opération fût un flop monumental. Ce fût ensuite le tour de « Le cas Roberge » d’annoncer que la série se transportera, elle, au grand écran. Dans ce cas, c’est une très bonne nouvelle pour l’industrie de la webtélé au Québec surtout si on pense que, comme la série, le film sera produit de manière indépendante, sans financement de la Sodec ou de Téléfilm.

Je me questionnais récemment s’il était possible de pousser ce genre d’expérience encore plus loin. Peut-on amener un concept de webtélé au-delà du web sous une forme autre que vidéo/ciné/télé et réussir?

Il semblerait bien que oui. J’ai souvent parlé d’un concept webtélé tout à fait originale et doublement éclaté nommé « Inspector Bronco ». J’ai eu récemment la chance de m’entretenir avec Visant Le Guennec, le brillant créateur derrière de cette production. Il m’a annoncé, à ma grande surprise, que l’Inspector Bronco se produisait maintenant sur scène!

Un concept tout aussi éclaté que la série où vous pouvez assister, et je cite, à «des bagarres en direct, des courts métrages et des performances musicales ». Tout cela à la sauce Bronco, bien sure! Avec une représentation à leur actif, la troupe performera une deuxième fois dans le cadre du festival SPASM de Montréal, le 23 mai prochain. C’est, selon-moi, un très grand pas pour les productions web au Québec qui peuvent maintenant espérer voir des revenus acceptables apparaitre dans leurs portefeuilles.



Je vous invite donc à assister à cet événement hors du commun, j’y serai assurément. Pour info, voir l’encart ci-dessous.