mardi 13 mai 2008

Les américains à notre secours?



Zelaurent bloguait cette semaine à propos de Hulu, la plateforme de diffusion vidéo de NBC et News Corp. qui laisse présager qu’ils seront bientôt ouvert au public international.

C’est en premier lieux une excellente nouvelle pour les utilisateurs d’ici et d’ailleurs. Dans mon cas, c’est sans aucun doute ce qui va me plonger dans des séries comme Heroes et The Office.

Deuxièmement, j’y vois quelque chose de très bénéfique pour l’industrie de la webtélé au Québec. Pourquoi? Parce que cela va assurément ouvrir les yeux de plusieurs personnes sur le potentiel de rendre disponible sont contenu sur internet.

Je n’irai pas jusqu'à dire que Radio-Canada va mettre tout son contenu gratuit sur le web mais que croyez vous que TVA/Canoë vont faire en voyant tout cela, eux qui ne rendent à peine quelques clips disponibles sur leurs sites? Comment va réagir RDS qui ont osé nous proposer le hockey sur le web aussi dispendieux qu’un abonnement au câble? Que va penser les gens avec du gros capital de disponible pour les compagnies d’ici?

Ils vont se poser des questions!

Et ça, ce serait un excellent début dans une industrie où certains diffuseurs majeurs voient toujours l'internet comme une menace et non un défi.

Alors, si ça prends nos « gros » voisins du sud pour brasser la cage, qu’ils la brasse la cage. Au Québec, nous avons tendance à attendre l’approbation de nos voisins moins frileux. Alors c’est comme si Hulu s’apprêtait à dire : « C’est beau le Québec! L’eau n’est pas trop frette, vous pouvez sauter! »

Je délire un peu mais vous me suivez?

1 commentaires:

Samuel Lavoie a dit…

C'est triste mais c'est malheureusement la réalité; de la vidéos en ligne est disponible au québec, trop peu de contenu, non compatible multi-plateforme et non multi-navigateurs.
De plus que les vitesses de connexions non pas généralement augmentée de même que la bande passante...